Cyrille Ercolani:" Le meilleur moyen d’atteindre la réussite c’est en partie de la donner aux autres."

Publié le 22 mars 2018

Actualités

CYRILLE-ERCOLANI 4

Interview avec Cyrille Ercolani, Mentoré 2014 et Mentor

Pouvez-vous nous rappeler brièvement votre parcours ?

J’ai débuté ma carrière il y a 20 ans en tant que technicien au sein d’une grande entreprise d’électricité, où j’ai appris à mettre en pratique la partie technique du métier. J’ai ensuite participé à la création et au développement d’une société, ce qui m’a permis d’approfondir mes connaissances sur le plan commercial. J’ai poursuivi mon cheminement via des formations continues sur le management, la communication et le marketing. A cette occasion, j’ai acquis des connaissances fondamentales en gestion d’entreprise, ce qui m’a amené à fonder ma propre structure, en toute liberté.

Comment en vient-on à créer son entreprise ?

Pour ma part, je pense que l’entreprenariat c’est avant tout une question de liberté, qui n’est qu’en réalité la faculté de choisir ses contraintes comme le disait si bien le comédien Jean-Louis Barrault. J’ai toujours eu en moi ce sentiment de créativité mélangé à un besoin de prendre des risques. Ma volonté a toujours été d’exprimer pleinement tout mon potentiel dans différents domaines, notamment dans mes prises de décision, la stratégie d’entreprise, la stratégie commerciale, la stratégie marketing, le choix de mes collaborateurs, la cible clientèle, les investissements à réaliser…etc.  Entreprendre, c’est aussi une façon de matérialiser ma vision du monde, d’insuffler de la vie et des valeurs en lesquelles je crois, dans une entreprise.

5 ans après son lancement, vous ressentez l’envie de vous faire accompagner et rejoignez en 2014 le programme BusinessMentoring. Pour quelles raisons ? Quelles étaient vos attentes ?  

L’entreprise était en plein essor lorsque j’ai découvert le concept du mentorat et c’est peut-être pour cela que j’ai voulu intégrer le réseau. Je devais absolument consolider mes compétences dans le domaine du management d’entreprise et des ressources humaines pour garantir le bon développement d’EAL S.A. J’étais bien conscient qu’une société de quinze personnes ne pouvait plus se gérer de la même manière. J’ai alors clairement ressenti le besoin d’échanger avec une personne qualifiée, rigoureuse et disposant d’une expérience reconnue dans le domaine de la gestion d’entreprise pour m’accompagner et me soutenir face aux problématiques quotidiennes.

Quelles satisfactions tirez-vous de cette expérience ?

BusinessMentoring a été pour moi une expérience humaine très enrichissante. Dans le cadre du programme, j’ai pu rencontrer des personnes formidables qui étaient toutes confrontées aux mêmes problématiques que les miennes, et avec lesquelles j’ai pu échanger librement. Je ne remercierai jamais assez Thierry, mon mentor, pour le soutien moral qu’il a su m’apporter. Il a toujours été présent dans les moments difficiles. Grâce à lui, je dirige aujourd’hui mon entreprise d’une façon plus structurée, et surtout, avec une bien plus grande sérénité. J’ai appris à déléguer une partie de mes tâches quotidiennes pour me consacrer davantage à la pérennité de l’entreprise à long terme (prospection, établissement de nouvelles stratégies commerciales, amélioration des outils de communication, etc..). BusinessMentoring m’a également permis d’élargir mon cercle de relations professionnel, en me donnant accès à un réseau de dirigeants d’entreprise de tous domaines.

 En 2014, l’entreprise comptait 15 collaborateurs. Aujourd’hui, 3 ans plus tard, elle a doublé ses effectifs. Comment expliquez-vous ce succès ? comment voyez -vous l’avenir ?

Le succès d’une entreprise c’est tout d’abord le fruit d’un travail d’équipe, chaque salarié représentant un maillon de la chaîne qui permet de faire avancer la société. La compétence d’une entreprise n’existe que par la valeur de son personnel ; reste donc à nous qui sommes dirigeants d’entreprises d’orchestrer toute l’organisation de la structure en mettant l’accent sur la communication. Notre rôle est d’inspirer nos salariés pour faire (re)naître en eux l’envie de s’engager pour leur entreprise. C’est nous qui déterminons leur ligne de conduite tout en leur inculquant des valeurs fondamentales, notamment la culture du service client. Nous devons absolument responsabiliser nos équipes, puisque chacun de nos faits et gestes à une incidence directe ou indirecte sur la réputation de l’entreprise. Le personnel doit absolument être impliqué pour mener à bien les missions qui lui sont confiées. Je pense donc que c’est avant tout avec un travail de qualité et une disponibilité sans faille que nous avons réussi à nous rendre incontournables sur le marché luxembourgeois.

Je souhaite absolument préserver le plus longtemps possible l’étroite cohésion sociale qui règne au sein de l’entreprise. C’est grâce à des équipes compétentes et motivées que nous pouvons aujourd’hui proposer à nos clients un service de premier ordre dans des domaines particulièrement pointus (gestion du temps, systèmes de reconnaissance biométrique, vidéo surveillance, système de guidage dynamique pour les parkings, etc.). Peu importe la taille du chantier, notre but est de garantir une qualité de réalisation irréprochable. Notre objectif pour les années à venir est de continuer à vivre de notre travail, sans devenir une trop grande structure, afin de toujours garder la parfaite maîtrise de notre savoir-faire.

 Récemment, vous émettez le souhait de devenir à votre tour mentor ? Pourquoi ?

Effectivement l’expérience vécue avec mon mentor a fait naître en moi un besoin de solidarité envers les jeunes entrepreneurs en manque d’outils afin de pouvoir les aider à atteindre leur objectif. Le côté que je trouve également très enrichissant dans la relation mentor/mentoré, c’est l’apprentissage que l’on peut acquérir de cette relation tant bien sur le plan humain que professionnel. En tant qu’entrepreneur, je suis persuadé que nous devons sans cesse nous former et rester dans un apprentissage permanent pour continuer à développer nos connaissances, cette relation en fait partie. Et puis n’oublions surtout pas, qu’offrir aux autres c’est aussi s’offrir à soi-même et que le meilleur moyen d’atteindre la réussite c’est en partie de la donner aux autres.

 

Retour aux articles